Eset Sophia
Sélène Gaïa

Eset Sophia

Aide soignante pendant une vingtaine d'années, je me suis tournée, par nécessité, vers les métiers de l'informatique et plus particulièrement le secteur multimédia il y a 15 ans.
Eset Sophia
Sélène Gaïa

Les derniers articles par Eset Sophia (tout voir)

Ägyptischer_Maler_um_1360_v._Chr._001Isis est une déesse très connue et toujours appréciée de nos jours. Des kilomètres d’étagères sont alourdis par les ouvrages qui traitent de son mythe et son culte au travers des millénaires. Son histoire est certes captivante mais son contact l’est plus encore. Celui-ci est nécessaire pour prendre toute la dimension de l’amour de cette belle déesse.

Isis est une guérisseuse, celle des femmes en désir de maternité, des êtres en souffrance, des femmes persécutées, de ceux qui sont en mal d’amour. Elle est la déesse de la magie et de la renaissance. C’est une mère dévouée d’abord pour son fils adoptif Anubis puis pour le sien Horus et aujourd’hui encore pour tous ses enfants que nous sommes. Elle est une aide pour moi tant affective que protectrice. Isis est la magicienne de l’âme et du corps. Elle sait être destructrice aussi quand il le faut mais c’est toujours pour mieux renaître. C’est une initiatrice et aucune initiation ne se fait sans rencontrer quelques difficultés. Isis souffle à l’oreille les mots dont on a besoin et l’inspiration pour les créatifs.

80462_640Isis n’est pas une déesse jalouse. Elle laisse ses disciples aller vers d’autres déesses pour peu qu’ils lui reviennent au bout de leur étude. Elle apprécie le travail fourni pour la découvrir car ses voiles ne se soulèvent pas sans efforts. Elle est silencieuse en règle générale et se manifeste volontiers en semant des « petits » cailloux » sur votre chemin. A vous de suivre le guide ou pas… C’est ainsi que, patiemment, elle m’a conduite vers Elle.

Dans ma vie privée, il me suffit de regarder la statue d’Isis sur l’un de mes autels ou dans mon sanctuaire intérieur pour me sentir calme et recentrée. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un autel splendide pour aborder Isis, une simple feuille de papier, un crayon à plusieurs couleurs pour dessiner quelques symboles peuvent devenir son sanctuaire provisoire pour peu qu’on le dessine avec amour. Personnellement cela m’a souvent aidée en voyage ou au travail…

De nos jours, la signification des mystères d’Isis semble épaissie par les siècles qui passent. A mon sens, il n’en est rien. Il suffit de se donner la peine d’aller à sa rencontre et de se laisser bercer dans ses bras. Cela ne veut pas dire qu’il faut rester passif en se laissant traîner par la main mais bien suivre ses enseignements qui ne sont pas toujours faciles à accepter. Il faut de la patience et de la confiance, de l’amour et de la persévérance. Ces quatre ingrédients sont aussi autant de manières de rendre hommage à Isis car cela lui plaît encore plus que de l’encens ou du lait !

Isis est pour moi une fabuleuse partie de la Grande Déesse.

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cet article!

Cliquez sur le réseau social de votre choix pour partager cet article.