VISAGES DE DEA

DÉCOUVREZ LES MILLE ET UNE FACETTES DE DEA

Nyx

par | 12 Juil 2013 | Visages de Dea | 0 commentaires

Nyx est la déesse de la nuit. C’est la fille du Chaos et la sœur d’Erèbe. Sa demeure se trouve au delà du pays d’Atlas, à extrême Ouest.

Elle engendre avec Érèbe :

Éther, la partie la plus brillante de la haute atmosphère ;
Héméra, le Jour ;
Moïra, la Destinée (personnification de la destruction chez les grecs).
Puis seule, elle engendre :
Hypnos, le Sommeil, et les mille Oneiroi (la tribu des rêves) dont l’un des plus célèbres est Morphée ;
Thanatos, la Mort ;
Éros, l’Amour aux ailes d’or (selon Aristophane).
Selon d’autres sources elle serait aussi la mère :
des Hespérides, gardiennes des pommes d’or ;
des terribles Moires, tisseuses du destin des hommes et des dieux ;
de Némésis, la Vengeance et la Justice Divine ;
des Kères, les Esprits des morts violentes ;
d’Éris, la Discorde ;
d’Hécate, la déesse de la sorcellerie ;
du Styx, un autre fleuve des Enfers.

Pour moi Nyx est la Mère. Elle est pour moi Nout dans la mythologie égyptienne. La nuit étoilée, celle qui veille, qui protège.

En général, la terre représente le principe maternel et le ciel le principe paternel. En Egypte, cependant, Nout (le Ciel), que symbolise la vache céleste, est une divinité féminine. Dans les Veda de l’Inde ancienne, la voûte étoilée est également représentée par la vache céleste Aditi, bien que le ciel lui-même soit assimilé à une divinité masculine Dyaus, que l’on a rapprochée du Zeus grec. Dyaus et Prithivi (la Terre) sont considérés comme les parents universels, Dyaus ayant par ailleurs pris la place de la vieille divinité du Ciel, Varuna, qui est l’ordonnatrice du monde.

Nyx est la mère du monde dans l’orphisme. Elle donne naissance à l’oeuf primale.

La quasi-totalité de ces mythes rapporte l’existence d’un élément originel organisé par une divinité. Il arrive que le dieu lui-même soit engendré par un abîme identifié à une étendue d’eau ou à une nuit opaque. Ainsi le Chaos décrit dans la Théogonie du poète grec Hésiode (VIIIe siècle av. J.-C.) est-il l’abîme d’où sont sortis Erèbe (les Ténèbres) et Nyx (la Nuit); de leur union naîtront le Jour et l’Éther.

[starbox id=6]

 

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cet article!

Cliquez sur le réseau social de votre choix pour partager cet article.