VISAGES DE DEA

DÉCOUVREZ LES MILLE ET UNE FACETTES DE DEA

La Vierge Noire de Regla (La Virgin de Regla)

par | 30 Août 2015 | Visages de Dea | 0 commentaires

La religion afro-cubaine est une fusion intéressante des croyances africaines avec le culte des saints catholiques. Ce syncrétisme religieux remonte à la traite des esclaves noirs qui furent convertis éventuellement au catholicisme. Cette union est à l’origine de la santería.

La Vierge Noire de Regla d’origine a été nommée d’après le port de la ville de Regla en Espagne. En 1350, un chanoine de Saint-Augustin vit apparaître la Vierge à la carnation brune. Une de ses représentations se trouve encore, à ce jour, dans un sanctuaire qui lui est consacré au port de Regla. À Cuba, une ville fut aussi érigée au nom de Regla et la Vierge de Regla est devenue ensuite la sainte patronne de cette ville aussi. C’est à cet endroit, pendant la traite des esclaves africains, qu’eut lieu le syncrétisme de la Vierge de Regla et de l’Orisha (divinité africaine) Yemaya. Elle est aussi la déesse noire des Brésiliens qui règne sur l’océan.

La Vierge Noire de Regla, tout comme Yemaya, est considérée comme la Mère universelle qui donne vie à tout. Elle est le début et la fin de toute chose. Elle apporte protection et fertilité aux femmes et bénédiction à tous les êtres vivants.

Pour une raison inconnue, le peuple Rom l’honore comme une de ses saintes et lui rend visite à son sanctuaire à Regla. Aucune maison gitane ne possède pas une carte de prière de la Vierge de Regla. L’Église de Chipiona a toujours des visiteurs qui lui laissent des offrandes pour des faveurs demandées et pour des demandes de guérison.

Plusieurs font le rapprochement entre la Vierge de Regla/Yemaya avec la déesse Isis qui fut l’étude de plusieurs recherches en lien avec les Vierges Noires. Isis fut d’ailleurs nommée la Vierge Noire de la Vallée du Nile.

[starbox id=6]

 

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cet article!

Cliquez sur le réseau social de votre choix pour partager cet article.