Articles de la communauté

CONSULTEZ NOS ARTICLES SUR LE THÈME DU FÉMININ SACRÉ

Freyja : Notre-Dame de l’expérience incarnée

par | 10 Juin 2013 | Visages de Dea |

Cet article est une traduction et adaptation de l’article Freyja: Our Lady of Embodied Experience, publié sur Wandering Woman Wondering. L’utilisation du pronom « je » ne réfère pas à Xella Sieidi, mais à l’auteur de l’article dans sa langue d’origine.

La voie des mystères de Freyja a été pour moi assez pénible et parsemée d’obstacles. Lors de mon premier contact avec elle, elle m’est apparue comme une femme sauvage, aux yeux bleus clairs, au fond desquels brillait un feu étincelant, et vêtue de peaux et fourrures animales. Ses cheveux étaient tressés et torsadés, formant des nœuds ici là; il était clair qu’ils étaient placés exactement comme elle le souhaitait. Elle ne fit que me fixer, avec ses yeux affolants, et affichant un petit sourire en coin. Elle ne souffla pas un mot, je ne le fis pas non plus, tandis que je tentais de comprendre ce qui était en train d’arriver. Cette rencontre s’est déroulée il y a un peu plus d’un an et je n’ai plus souvenir si j’avais cherché à la rencontrer et si j’étais occupée à un autre travail lorsqu’elle s’est manifestée. Peu importe, je n’ai jamais oublié cette rencontre. Je me souviens avoir pensé qu’elle était bien différente de ce que j’avais imaginé. Pour une raison inconnue, je m’étais attendue à ce que Freyja soit plus… docile. Passionnée et indépendante oui, mais quand même un peu plus réservée que l’être que j’ai rencontré. Pour faire simple, lorsque j’ai commencé à travailler avec elle, je n’avais AUCUNE idée de ce que je pouvais faire avec elle. Elle me paraissait si différente. Je ne pouvais imaginer que cela mènerait à un travail qui me transformerait autant sous sa guidance. Pour être tout à fait franche, elle me faisait peur. Ma relation avec mon corps et mon image de soi est tumultueuse. Évidemment, travailler avec une déesse sensuelle me déroute. Freyja est incarnée dans la chair, elle rend palpable et sensorielles la forme que prennent nos ressentis intérieurs lorsqu’ils sont en contact avec des expériences extérieures. Elle est la sensualité sauvage, brute et libre, en plus d’être la sensualité acceptée par les normes de la société, bien que l’impression que je perçois constamment d’elle est qu’elle bien plus près des limites des normes sociales qu’au cœur de celles-ci. Lorsque les choses deviennent trop domptées et confortables, elle proteste et provoque une explosion qui apporte de nouvelles choses qui sont bien plus explicites. Ce n’est que récemment que j’ai réalisé que Freyja peut se permettre d’être qui elle souhaite, comme elle le souhaite. Elle peut être cette femme sauvage et libre qui erre aux limites d’Asgard, ou encore la froide et calme maîtresse de Sessrumnir. Elle peut être la sensuelle et voluptueuse amoureuse ou celle qui brise des cœurs. Elle peut être la furieuse et courroucée déesse qui refuse violemment qu’un dieu (mâle) ne tente de la marier qui ne l’intéresse pas. Celle qui choisit en premier les occis. Tisseuse du Wyrd. Prophétesse. Vanadis (« Dame des Vanes »). Mardoll (« Mer brillante »). Syr (« La truie »). Gefn (« Celle qui donne »). Ses visages sont nombreux et elle les possède tous pleinement et complètement. Freyja est l’âme et l’esprit pleinement intégré et libéré dans l’univers à travers le vaisseau qu’est le corps. C’est par nos corps, peu importe leurs formes, que nous interagissons avec le monde. Nos esprits génèrent des pensées qui sont envoyées à travers nos corps vers des espaces partagés qui eux-mêmes génèrent des pensées qui sont resservies à nos corps, afin que nous puissions les interpréter et les comprendre. Par ce processus, nos corps servent d’outils grâce auxquels nous pouvons forger et être forgés par le monde.

Je te salue Freyja, Notre Dame de l’Expérience incarnée (et sensuelle)! J’aspire à travailler avec toi.

Xella Sieidi

Xella Sieidi

Xella Sieidi explore les pratiques et traditions féminines des cultures chamanistes et animistes du monde depuis une quinzaine d’années, se passionnant entre autres pour le travail oraculaire, les voyages divinatoires auprès d’animaux, la sexualité sacrée, les rites de guérison du curanderismo et les mystères féminins. Elle elle est la directrice administrative de l’Ecole des mystères de la Déesse.
Xella Sieidi

Les derniers articles par Xella Sieidi (tout voir)

Suivez-nous!

Infolettre

Articles suggérés

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cet article!

Cliquez sur le réseau social de votre choix pour partager cet article.