célébrations deanistes

ronde annuelle des mystères féminins archétypaux

La ronde des mystères de Dea : célébrations deanistes tout au long de l’année

Les célébrations deanistes proposent une connexion aux mystères de la Déesse à travers des archétypes* féminins plutôt que par la réactualisation de mythes en particulier, ou de visages particuliers. C’est pourquoi nous avons renommé  notre « roue de l’année » en Ronde des mystères.

Cette ronde des mystères invite à une plongée dans son propre labyrinthe intérieur. Les archétypes et leur étude successive et renouvelée, au fil des saisons et des années, sont un outil privilégié pour se connaître toujours mieux, et tendre vers une harmonie et une unité toujours plus essentielle.

La ronde des mystères évoque cette danse perpétuelle avec les autres et avec soi-même, avec l’extérieur comme avec l’intérieur de soi. Elle évoque cette danse en cercle, vers le centre comme vers les frontière, comme un tout unifié dans lequel évoluer. La ronde des mystères évoque ce mouvement de vie et la pneuma qui l’anime.

* Qu’est-ce qu’un archétype? Les archétypes sont des concepts universels, qu’il appartient à chacune et chacun de s’approprier et d’explorer dans la liberté de sa propre pratique. Chaque archétype confronte le cheminant à des mystères spécifiques, qui seront autant de bribes de compréhension de soi et du monde.

Les dix mystères deanistes

;
Equinoxe d'Automne (20 ou 21 septembre)
  • Célébrer la Mère
  • Explorer les Mystères de la Fertilité et des Origines
La Nuit du Passage (31 octobre)
  • Célébrer la Sorcière
  • Explorer les Mystères de la Magie et de la Transformation

 

Le Jour de la Mort (1er novembre)
  • Célébrer la Dame Sombre
  • Explorer les Mystères de la Mort
Solstice d'Hiver (20 ou 21 décembre)
  • Célébrer la Chamane
  • Explorer les Mystères de la Nature et de la Transe
Les Nuits des Prophéties (30 décembre au 5 janvier)
  • Célébrer la Prophétesse
  • Explorer les Mystères de l’Intuition
Equinoxe de Printemps (20 ou 21 Mars)
  • Célébrer la Jeune Fille / L’Enfant
  • Explorer les Mystères de la Naissance, de l’Emergeance et de la Croissance
Les Jours Ardents (30 avril au 2 mai)
  • Célébrer l’Amante
  • Explorer les Mystères de l’Union Sacrée et de l’Orgasme

 

Solstice d'Eté (20 ou 21 juin)
  • Célébrer la Dame Blanche
  • Explorer les Mystères de la Vie
La Lance d'Argent (15 juillet)
  • Célébrer la Guerrière
  • Explorer les Mystères de la Force Intérieure
Les Eaux Sacrées (15 août)
  • Célébrer la Guérisseuse
  • Explorer les Mystères de la Compassion

Comment s’approprier la ronde des mystères de Dea?

L’une des possibilités pour s’approprier la ronde des mystères consiste à choisir des mythes relatifs aux mystères et aux archétypes évoqués pour les rejouer en les relisant, par exemple, lors de la célébration, ou en le mettant en scène, selon les circonstances et les possibilités.

On peut alors décider de choisir un mythe avec une déesse différente à chaque célébration, ou une divinité choisie précisément parce que son mythe fait le tour de la ronde des mystères et passer avec elle l’intégralité de la célébration.

Par exemple, voici les trois premières célébrations d’une ronde des mystères où l’on réactualise trois les mythes différents associés à trois déesses séparés, ainsi qu’un second trimestre d’une ronde des mystères pour lequel un seul mythe est envisagé :

Equinoxe de printemps
  • La remontée des Enfers d’Ishtar
Les Jours Ardents
  • Comment Freyja acquiert son collier
Solstice d'Eté
  • La danse d’Uzume
Equinoxe de printemps
  • L’Emergence de Koré / Petit Mystère d’Eleusis
Les Jours Ardents
  • L’union sacrée avec Adonis et/ou Hadès
Solstice d'Eté
  • Koré Souveraine des Vivants / Déméter pourvoyeuse de vie

Comment choisir une thématique pour l’année?

Concrètement, la ronde des mystères pourra être employée pour explorer un panthéon qui nous intéresse plus particulièrement et que l’on voudra approfondir : on choisira alors d’explorer une divinité différente issue d’un même panthéon à chaque archétype.

On pourra aussi décider de choisir une déesse (et non plus un mythe) et de traverser la ronde des mystères avec cette seule déesse pour explorer comment les archétypes se manifestent à travers cette déesse.

On pourra aussi choisir une thématique que nous avons envie ou besoin d’explorer : le corps, l’union sacrée, la joie/la dépression, etc.

En conclusion

La ronde des mystères s’explore une fois, puis tout autant de fois qu’on le souhaitera, de manière toujours différente et à réinventer au fil de votre cheminement. Véritablement construit sur le modèle de la Spirale, un symbole si cher à la Déesse, chaque tour de la ronde des mystères verra une similitude, un approfondissement et des nuances par rapport à l’usage précédent. C’est un outil vivant, à faire résonner avec votre propre pratique. Un outil supplémentaire, en somme, pour contacter les mystères du Divin Féminin.